Nos pieds sont sollicités en permanence, c’est eux qui nous permettent de nous tenir de front durant notre journée trépidente

Lorsque le pied à un petit bobo, ça fait très mal. Alors, prêtez-lui un peu d’attention de temps en temps !

Quant aux mauvaises odeurs, il ne faut pas trop lui en demander : enfermé toute la journée dans une chaussure, rien d’étonnant à ce que le pied transpire. Par contre, il existe des solutions pour y remédier

💧La transpiration est un phénomène totalement naturel et bénéfique pour l’organisme. Un corps qui transpire, c’est un corps qui respire. Un corps qui transpire, c’est tout simplement un corps qui réagit !

🧡 Elle participe à l’élimination des déchets et des toxines organiques qui circulent dans le sang. Si, la transpiration n’existerait pas, l’élimination d’une partie des mauvaises bactéries du corps ne serait pas possible

Ici, je vous parle d’une zone de transpiration dont aime peu parler… Et pourtant, elle touche beaucoup de monde ! 

En effet, s’il est tout à fait normal de transpirer des pieds, lorsque la transpiration devient excessive, elle peut devenir une source de gêne

En médecine, la transpiration excessive est nommée hyperhidrose. Elle peut concerner différentes régions du corps, dont les pieds. On parle plus spécifiquement d’hyperhidrose plantaire lorsqu’elle survient au niveau de la plante des pieds

L’hyperhidrose plantaire, ou transpiration excessive des pieds, est caractérisée par une hyperactivité des glandes sudorales, ou glandes sudoripares. Situées sous la peau, ces glandes sécrètent la sueur, un liquide biologique participant notamment au contrôle de la température corporelle

Mais pourquoi ?

L’hyperhidrose plantaire est un phénomène dont l’origine n’est pas encore clairement définie. D’après les données scientifiques actuelles, il semblerait que des stimulis psychiques et thermiques soient impliqués dans la sudation excessive des pieds. Bien que la cause exacte ne soit pas clairement établie, certaines situations et certains facteurs sont connus pour favoriser la transpiration des pieds, il y a :

🔺L’hérédité (hyperhidrose constatée chez plusieurs individus d’une même famille)

🔺L’alimentation inadéquat

🔺Un stress intense ou une anxiété

🔺Un dysfonctionnement hormonal

🔺Une activité physique intense

🔺Porter des chaussures totalement hermétiques qui ne permettent pas aux pieds de respirer

🔺Des chaussettes ou des bas en nylon qui favorisent la sudation des pieds

🔺Une mauvaise hygiène des pieds

Les conséquences d’une sécrétion excessive de sueur est une macération des pieds. Cela provoque un ramollissement de la couche cornée est qui favorise :

🆘 Le développement d’infections bactériennes comme une mycoses cutanées, appelé le pied d’athlète 

Des blessures au niveau des pieds comme ampoules ou des engelures, particulièrement chez les personnes pratiquant des sports d’hiver

Et ce qui ne peut pas être ça caché…

L’apparition de mauvaises odeurs au niveau des pieds (bromhidrose). Ce phénomène est dû à la décomposition de la matière organique présente dans la sueur, ainsi qu’au développement de bactéries et de champignons sur la surface de la peau. Ces bactéries consomment la sueur et produisent des composants chimiques responsables de l’odeur

⏩ Les solutions !

💜 Prévenir pour éviter de suer des pieds, je vous conseil de faire des bains de pieds très régulièrement accompagné de sel AlcaBain et de sauge officinale durant environ 15min, puis de procéder à un séchage complet des pieds, surtout au niveau des espaces interdigitaux directement masser avec une synergie aux huiles essentielles adéquate

💡Il faut changer régulièrement les chaussettes ou les bas, une à plusieurs fois par jour si besoin. Eviter les matières en nylon et privilégiez les matières telles que le lycra, le spandex, le polyester, le polypropylène, le bambou et surtout le coton, la fibre de lait et le chanvre

💡Pour le choix des chaussures préférer ceux qui laisse respirer et utiliser des semelles intérieures aux propriétés absorbantes qui peuvent être retirées pour être lavées régulièrement ou antibactérienne comme ceux avec de la cannelle

Évitez de porter des chaussures trop serrées dans lesquelles votre pied et vos orteils sont comprimés

Changez souvent de chaussures, et de chaussettes chaque jour ! Cela permettra de les aérer, d’éviter les mauvaises odeurs et surtout le développement de bactéries ;

👣 L’idéal serait toutefois de marcher pieds nus ou en sandales, malheureusement au quotidien ce n’est pas vraiment possible

🌿 Choisissez les soins avec les plantes astringentes qui ressèrent  les tissus, celles anti fongique et anti bactérien

✴️ Voici des bains qui sont adequoi et restez y 30 min le temps de boire de l’eau et se détendre

Ajouter 1cs de bicarbonate de soude à votre bain de pieds, AlcaBain

Tisane de sauge officinale de 5dl

Pour le bain suivant ajouter 5dl de vinaigre de cidre, mais pas avec le bicarbonate cela annulerait ses bienfaits pour créer une solution neutre

Un autre avec 1cs de mélasse noir

💚 Faites des cataplasmes d’argile verte

Si, malgré les mesures préventives, l’hyperhidrose plantaire persiste pendant plus de huit semaines, un avis médical est conseillé, demandez un bilan de santé

Voyons un peu plus d’anatomie 😉

Quelle est l’origine de la transpiration ? 

Il est normal de transpirer, il s’agit même d’un  phénomène essentiel à l’organisme. Fruit des glandes sudoripares eccrines et apocrines présentes dans la couche profonde de la peau, la transpiration permet de réguler la température de notre corps à 37 degrés (et, dans le cas du pied, les nombreux frottements qui l’échauffent) 

De plus, ce n’est pas un hasard si nous transpirons facilement des  pieds, des  mains, de l’aine, des  aisselles et du front : les glandes eccrines y sont particulièrement concentrées. Reliées au système nerveux, elles se déclenchent sous l’effet d’une forte émotion, d’une angoisse, d’un stress ou en cas de chaleur ou de forte sollicitation du pied (activité physique par exemple) !

Chez l’humain, on distingue deux sortes de glandes sudoripares qui diffèrent par leurs fonctions et par la composition de la sueur qu’elles excrètent :

Glandes sudoripares « eccrines »

Elles sont de loin les plus nombreuses, de trois à six millions, avec une densité moyenne de 200 glandes/cm2. Elles se localisent sur presque tout le corps mais surtout sur la paume des mains, sur la plante des pieds (où elles atteignent une densité maximale de 600 glandes/cm2) et sur le front (elles sont cependant absentes au niveau des petites lèvres et du clitoris chez les femmes, et du gland chez l’homme)

Chacune d’elles est une glande simple, tubuleuse et en spirale, dont l’extrémité, le glomérule, se situe dans l’épaisseur du derme ou dans le tissu sous-cutané

La partie sécrétrice se trouve enroulée dans le derme ; le canal excréteur s’étend vers le haut et débouche sur un pore en forme d’entonnoir à la surface de la peau

La sécrétion des glandes eccrines est la sueur qui participe à une grande partie de la transpiration, les poumons sont aussi une source de transpiration, c’est une solution aqueuse hypotonique, dérivée du plasma sanguin par filtration passive

Elles jouent un rôle important dans la thermorégulation du corps ou de certains organes, dont le scrotum et les testicules

Lorsque le corps risque la surchauffe, par exemple pour cause de fièvre, d’effort intense, ou d’une chaleur externe intense ou froid ou bien de fortes émotions, la production de sueur permet d’humidifier la surface de la peau et des poils, ce qui via l’évaporation, facilite l’abaissement de la température corporelle

Une autre fonction est l’hydratation de l’épiderme. Elles ont aussi un rôle immunologique

La sueur sécrétée par les glandes sudoripares eccrine est composée à 99 % d’eau et d’électrolytes, représentés surtout par le chlorure de sodium qui confère à la sueur une légère saveur salée et en proportion moindre, les ions potassium, calcium et magnésium

Le pour cent restant est constitué de composés organiques. L’acide lactique est le principal composé organique présent dans la sueur. D’autres acides sont également décelables à l’état de traces, comme l’acide acétique, acide propionique, acide butyrique ou encore acide urique (urée)

Le pH de la sueur varie entre 3,8 et 6,5, en relation étroite avec la quantité d’acide lactique excrété, ce qui freine la reproduction de certaines bactéries

Glandes sudoripares « apocrines »

Chez l’humain, ces glandes se trouvent sous les aisselles (dans l’organe axillaire), sur la peau autour de l’anus et autour des mamelons. Elles sont plus grosses que les glandes eccrines et leur conduit excréteur débouche dans un follicule pileux

Outre les composants de base identiques à ceux de la sueur des glandes eccrines, les sécrétions des glandes apocrines contiennent des molécules organiques des lipides et des protéines, dont des phéromones

À cause de bactéries qui transforment ces molécules, ces sécrétions occasionnent la typique « odeur de transpiration »

Les glandes sudoripares apocrines ne s’activent qu’à partir de la puberté, sous l’influence du système hormonal et font ainsi partie des caractères sexuels secondaires

Chez les animaux, ces glandes jouent un rôle dans la reconnaissance mutuelle, la délimitation du territoire et le pouvoir d’attraction sexuelle. Un sujet populaire d’études est de vérifier à quel point ces fonctions – particulièrement la dernière – jouent un rôle chez les humains

La sécrétion de sueur apocrine débute à la puberté, c’est une sueur non permanente

Son fonctionnement est notamment lié aux étapes de la vie génitale. Les glandes sudoripares apocrines sont toujours annexées à un poil et débouchent dans l’entonnoir folliculaire (infundibulum) en dessus du canal excréteur de la glande sébacée

Un mauvais fonctionnement des glandes sudoripares apocrines chez les humains est à l’origine d’une maladie : l’hidrosadénite ou maladie de Verneuil

Qu’est ce que le déodorant ?

Le déodorant est un anti-microbien, capteur d’odeur. Il agit simplement sur l’odeur

L’anti-transpirant agit à la racine du problème en stoppant l’émission de sueur. Son effet astringent resserre les pores de la peau et empêche la propagation de la sueur

Le détranspirant a un effet direct sur les glandes sudoripares

🌊 Bon bain à tous et si vous avez besoin d’un ingrédients vous le trouverez dans ma boutique en ligne ou demandez-moi directement

www.monsoinnaturel.ch/boutique

%d blogueurs aiment cette page :